Étudier en Suisse – Études Universitaires et Visa étudiants

Étudier en Suisse vous garantie une formation de qualité et un diplôme reconnu au niveau international. En effet, la Suisse offre les meilleures formations universitaires en Europe et au monde.

D’ailleurs, il faut prendre en considération que vous devez commencer à faire vos procédure 9 mois avant votre départ souhaiter.

1. Étudier en Suisse

Pour étudier en Suisse, vous avez le choix, soit entre rechercher une bourse d’étude en Suisse qui va vous permettre de payer vos frais d’études. Ou bien vous faîtes vos études à vos propre frais.

1.1. Les études universitaires en Suisse

Il existe 12 établissements de type universitaire reconnus en Suisse dont 10 universités cantonales et 2 écoles polytechniques fédérales.

On désigne du nom de Hautes Écoles Universitaires ces universités et ces écoles polytechniques fédérales.

La Suisse est un pays multilingue (Français, allemand, italien) et chaque établissement a sa propre langue d’enseignement.

L’enseignement est dispensé en allemand dans les universités de Suisse Alémanique (universités de Bâle, Berne, Zurich, Saint Gall et Lucerne) et en Français (les universités de Genève, Lausanne et Neuchâtel) dans les universités de Suisse Romande.

Quant à la suisse italienne, il n y a qu’une université, à savoir l’Università della Svizzera italiana à Lugano.

Les études sont sanctionnées par une licence ou un diplôme. Les facultés et instituts de Médecine et de Pharmacie ainsi que les EPF décernent des diplômes fédéraux qui sont légalement protégés.

  • Premier cycle (undergraduate)
  • Lizentiat (licence) : 6 ou 8 semestres, 8 semestres dans la plupart des filières.
  • Diplôme en Sciences 9 semestres.
  • Deuxième et troisième cycle (Postgraduate)
  • Certificat complémentaire (1 an après le «diplôme»).
  • Masters (1 an après la Licence).
  • Doktorat (durée variable).

1.2. Conditions d’admission pour les étrangers pour Étudier en Suisse

Les conditions d’admission pour les étrangers sont très restrictives. Pour pouvoir étudier en Suisse vous devrez non seulement avoir un compte en banque bien alimenté mais aussi de bonnes références scolaires.

En outre, vous devez avoir de bonne connaissance linguistique certifiés avec des diplômes adéquats.

La plupart des établissements publics vous demanderont :

  • D’avoir obtenu le diplôme de fin d’études secondaires de votre pays d’origine avec une moyenne supérieure à la moyenne suffisante pour avoir le diplôme(12/20)
  • Ou bien d’avoir déjà suivi une ou plusieurs années d’étude dans une université de votre pays d’origine.

Pour certains étudiants, cela ne sera pas suffisant : ils devront en plus avoir passé avec succès l’examen de Fribourg.

Cet examen concerne 3 disciplines obligatoires: français, mathématiques et histoire ainsi que 2 sujets auchoix dans les branches suivantes: 1. Physique, 2. Chimie, 3. Biologie, 4. Géographie, 5. Latin, 6. Allemand, 7. Italien, 8. Anglais. (L’ordre des langues change en fonction de la zone linguistique).

1.3. Formalités d’inscription aux universités pour étudier en Suisse

La Suisse propose une dizaine d’universités, mais seulement deux dans la province francophone, les démarches changent donc légèrement selon la langue dans laquelle les formations sont dispensées.

Globalement, ces universités sont très sélectives, et si il est possible de postuler quelque soit son niveau d’études après le bac grâce à de nombreux accords d’équivalence, vous devez disposer d’un bon dossier, un minimum de 12/20 de moyenne générale n’étant pas de trop.

Il est conseillé de commencer les démarches près de 9 à 10 mois avant la date de rentrée prévue, soit en Décembre/Janvier, afin de s’assurer des conditions optimales.

Un dossier à envoyer aux universités en Suisse comprend généralement :

  • Deux photos d’identité
  • Vos diplômes de l’enseignement supérieur à partir du baccalauréat
  • Vos relevés de notes de 1ère et Terminale si vous venez d’obtenir votre bac, uniquement vos notes au bac et ceux de vos anciennes formations si vous avez déjà obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur.
  • Une lettre de motivation expliquant pourquoi vous choisissez cette université et cette formation.
  • Un CV reprenant l’ensemble de vos expériences professionnelles.
  • Votre score au test de langue si vous étudiez en anglais ou en Allemand (TOEFL, IELTS, Test Daf)
  • Des lettres de recommandations de la part de professeurs ou d’anciens managers (optionnelles)

2. Meilleures Universités pour étudier en Suisse

La Suisse comprend 12 Universités et chacune d’entre elle comprend plusieurs Facultés. Voici les meilleures universités pour étudier en Suisse.

2.1. Université de Fribourg – Étudier en Suisse

L’ Université de Fribourg, en allemand Universität Freiburg, est une université fondée en 1889 dans la ville de Fribourg, en Suisse.

L’Université de Fribourg se distingue par son bilinguisme, son caractère international, ainsi que par de nombreuses spécialités dans la recherche et la formation.

Elle accueille près de 10 000 étudiants. Elle est actuellement dirigée par la rectrice Astrid Epiney, depuis le 15 mars 2015.

À l’Universität Freiburg, cinq facultés proposent des programmes d’étude, d’enseignement et de recherche.

L’Universität Freiburg compte des dizaines de spécialités dont on cite les suivants :

  • Economie.
  • Gestion.
  • Sciences Humaines.
  • Sciences Sociales.
  • Commerce.
  • Médecine.
  • Biologie.
  • Psychologie.
  • etc..

2.2. Université de Zurich

L’Université de Zürich est fondée le 29 avril 1833, lorsque la faculté de théologie (fondée en 1525 par Ulrich Zwingli) est fusionnée avec celle de droit et de médecine pour accueillir celle de philosophie.

Ce fut la première université européenne fondée par un État plutôt que par un monarque ou par une Église.

Plusieurs librairies sont disponibles pour le public et pour les membres de l’université, y compris la bibliothèque centrale de Zurich qui possède plus de 5 millions de volumes.

L’Universität Zürich compte des dizaines de spécialités dont on cite les suivants :

  • Economie.
  • Gestion.
  • Sciences Humaines.
  • Sciences Sociales.
  • Commerce.
  • etc…

2.3. Université de Genève

Fondée en 1559, l’ Université de Genève est aujourd’hui l’une des plus grandes hautes écoles de Suisse. L’institution jouit d’un rayonnement international privilégié et cultive son ouverture au monde.

Elle se distingue par son patrimoine intellectuel, sa tradition humaniste et la polyvalence de son enseignement et de sa recherche, visant l’excellence dans tous les domaines qu’elle choisit d’investir.

Actrice de la révolution numérique, l’UNIGE est pionnière dans l’utilisation des technologies numériques dans l’ensemble de ses secteurs d’activité.

L’université de Genève comprend plusieurs spécialités à savoir :

  • Sciences.
  • Médecine.
  • Lettres.
  • Droit.
  • Théologie.
  • Psychologie.
  • Economie.
  • Gestion.
  • Sciences de la société.
  • etc…

2.4. Université de Lugano – Étudier en Suisse

Il est organisé en cinq facultés et est actif dans plusieurs domaines d’étude et de recherche, parmi lesquels: l’ architecture, les sciences de la communication, les sciences informatiques, la science des données, l’économie, les études sur la santé, les sciences humaines, l’informatique, le droit, la médecine et la biomédecine.

Environ 2800 étudiants et environ 850 professeurs et chercheurs, originaires de plus de 100 pays , se réunissent chaque jour sur les trois campus de Lugano, Mendrisio et Bellinzona.

L’Université de Neuchâtel compte des dizaines de spécialités dont on cite les suivants :

  • Economie.
  • Gestion.
  • Architecture.
  • Lettres.
  • Langues vivantes.
  • Informatique.
  • Pharmacie.
  • Sciences Humaines.
  • Sciences Sociales.
  • Commerce.
  • etc…

2.5. Université de Neuchâtel

Depuis sa création, UniNE a toujours eu le souci d’offrir des formations de très haut niveau.

Sa petite taille lui confère le dynamisme et la souplesse nécessaires pour atteindre cet objectif.

Fondée en 1838, l’Académie de Neuchâtel doit sa naissance autant à l’impulsion de l’éminent géologue et paléontologue Louis Agassiz qu’à une forte volonté politique de doter la région d’un outil de formation de qualité.

En 1866, l’institution compte déjà les facultés de lettres, de sciences et de droit et des sections gymnasiales.

En 1873 s’y ajoute celle de théologie. Le 18 mai 1909, par décret du Grand Conseil neuchâtelois, l’Académie de Neuchâtel est officiellement consacrée Université de Neuchâtel.

Dès 1910, elle se voit enrichie d’une section de sciences commerciales, ainsi que de possibilités de décerner des doctorats dans toutes les facultés.

Dans sa Charte, UniNE présente ses valeurs : l’exigence, la créativité, la liberté et la responsabilité.

Ces valeurs se reflètent dans un ensemble de mesures concrètes et d’engagements en matière de qualité, d’égalité des chances, de partenariat entre étudiant-e-s et enseignant-e-s, d’éthique de la recherche, d’intégrité scientifique, de développement durable et de protection des données.

L’Université de Neuchâtel compte des dizaines de spécialités dont on cite les suivants :

  • Economie.
  • Gestion.
  • Sciences Humaines.
  • Sciences Sociales.
  • Commerce.
  • etc…

2.6. Université de Bâle

L’Université de Basel est une université de renommée internationale qui se distingue par ses excellentes activités de recherche et d’enseignement.

Fondée en 1460, il s’agit de la plus ancienne université de Suisse et peut se prévaloir de plus de 550 ans d’histoire réussie.

En tant qu’université à part entière offrant un large éventail d’enseignement de qualité, elle attire des étudiants de Suisse et du monde entier et leur propose d’excellentes conditions d’études aux niveaux du premier cycle, des cycles supérieurs et du doctorat.

Aujourd’hui, l’Université de Bâle compte environ 13 000 étudiants provenant de plus de cent pays, dont environ 2 800 doctorants.

Dans ses sept facultés, l’Université de Basel gère un large éventail de disciplines scientifiques. Parallèlement, il se positionne dans la concurrence internationale dans les cinq domaines d’intervention stratégiques suivants: sciences de la vie, sciences de l’image, nanosciences, recherche sur le développement durable et l’énergie, et études européennes et mondiales.

Grâce à ses travaux de recherche, l’Université de Basel figure régulièrement parmi les 100 meilleures universités du monde dans les classements internationaux.

L’University of Basel compte des dizaines de spécialités dont on cite les suivants :

  • Economie.
  • Gestion.
  • Sciences Humaines.
  • Sciences Sociales.
  • Médecine.
  • Psychologie.
  • Droit.
  • Sciences Exactes.
  • Théologie.
  • Sciences de la vie et de la terre.
  • etc…

2.7. Université de Lucerne – Étudier en Suisse

L’Université de Lucerne ou University of Lucerne est une université suisse située à Lucerne, en Suisse. Avec ses 2790 étudiants et ses 69 professeurs, elle est une des plus petites universités helvétiques.

Elle a cependant une réputation internationale dans certains domaines comme son institut pour la recherche judéo-chrétienne.

Si vous choisissez d’étudier à l’Université de Lucerne, vous avez de nombreuses bonnes raisons: outre la diversité des programmes d’études proposés, la plus jeune université de Suisse se distingue en offrant une atmosphère plus personnelle aux étudiants, tout en donnant la priorité à sa réseaux internationaux.

L’University of Lucerne compte des dizaines de spécialités dont on cite les suivants :

  • Economie.
  • Gestion.
  • Sciences Humaines.
  • Sciences Sociales.
  • Commerce.
  • Médecine.
  • Biologie.
  • Psychologie.
  • Informatique.
  • Droit.
  • Sciences Exactes.
  • Théologie.
  • Sciences de la vie et de la terre.
  • etc…

2.8. Université de Saint-Gall

L’ Université de Saint-Gall ou Universität St. Gallen est une université travaillant dans le domaine de l’économie, du droit et des sciences sociales.

Elle est située dans la ville de Saint-Gall, en Suisse. Elle est classée première au monde en 2017 par le Financial Times pour son master en management.

L’Université de Saint-Gall est plus qu’un établissement d’enseignement. c’est un lieu d’inspiration qui stimule la réflexion.

Les membres du HSG acquerront des connaissances actualisées d’une grande pertinence pratique et des informations précieuses.

Cela leur permettra d’apporter une contribution importante au progrès social et économique et à leur développement personnel.

L’Universität St. Gallen compte des dizaines de spécialités dont on cite les suivants :

  • Economie.
  • Gestion.
  • Sciences Humaines.
  • Sciences Sociales.
  • Commerce.
  • Droit.
  • etc…

2.9. Université de Lausanne

L’ Université de Lausanne ou UNIL c’est une atmosphère internationale. Un cinquième des étudiantes et étudiants et un tiers du corps enseignant sont d’origine étrangère.

Une technique de pointe, des laboratoires pourvus des dernières technologies et des auditoires spacieux et bien équipés.

Trois facultés uniques en Suisse: droit, sciences criminelles et administration publique, biologie et médecine (FBM) ou géosciences et environnement (GSE). Parce que l’innovation requiert de nouvelles synergies.

Une étroite collaboration avec le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), pour rester à l’avant-garde dans le domaine médical.

La Bibliothèque cantonale universitaire – Lausanne (BCUL), et ses deux millions de documents: des outils de recherche modernes, un cadre de travail idéal, face au lac Léman.

Une philosophie et une éthique de travail rassemblées dans une charte de valeurs.

Elle compte des dizaines de spécialités dont on cite les suivants :

  • Sciences.
  • Médecine.
  • Lettres.
  • Biologie
  • Droit.
  • Théologie.
  • Psychologie.
  • Sciences Humaines.
  • Sciences Politiques.
  • Médecine vétérinaire.
  • Economie.
  • Gestion.
  • Sciences Sociales.
  • Sciences de la société.

2.10. École Polytechnique Fédérale de Lausanne – Étudier en Suisse

L’ École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) est une université technique, spécialisée dans le domaine de la science et de la technologie, située à Lausanne (sur le territoire de la commune d’Écublens), en Suisse, et fondée en 1853 sous le nom d’École spéciale de Lausanne.

À fin 2017, elle compte 10 686 étudiants (Bachelor, Master, Doctorants et Postformation) de plus de 116 nationalités ainsi que 5 996 collaborateurs dont 343 professeurs.

L’EPFL est une école publique, fédérale, suisse, cosmopolite, dont les trois missions sont l’éducation, la recherche et l’innovation.

L’EPFL forme des scientifiques, ingénieurs, architectes, et encourage le transfert de technologie vers l’économie et la société civile, pour le bien de tous.

Elle nourrit l’ambition de faire partie des meilleures universités de recherche au monde et contribue par la qualité de sa recherche aux progrès technologiques, scientifiques et sociaux.

L’EPFL est aussi une université entrepreneuriale qui se distingue par sa capacité à être force de propositions, dans le paysage des hautes écoles suisses et mondiales.

Retrouvez toutes les spécialités d’études de l’École Polytechnique Fédérale :

  • Architecture
  • Chimie et Génie Chimique
  • Génie Civil
  • Informatique
  • Génie Électrique et Électronique
  • Génie Mécanique
  • Ingénierie des Sciences du Vivant
  • Mathématiques
  • Microtechnique
  • Physique
  • Science et Génie des Matériaux
  • Sciences et Ingénierie de l’Environnement
  • Systèmes de Communication
  • Cours de Mathématiques Spéciales (CMS, année préparatoire).

3. Coût d’une année d’études en Suisse

Les études en Suisse ne sont pas particulièrement coûteuses en elle-même dans la mesure où les frais d’inscriptions aux universités sont plutôt faibles par rapport aux autres pays.

En revanche, le coût de la vie étant beaucoup plus élevé qu’en France, surtout dans certaines villes telles que Genève ou Zurich, le coût final sera plus élevé.

La Suisse ne faisant pas partie de la zone euro, les prix sont exprimés en francs suisse, mais pour simplifier la comparaison avec les autres pays, le budget sera exprimé en euro.

Le budget a été étalé sur 36 semaines se qui correspond aux deux semestres d’études d’une année en Suisse.

La Suisse étant relativement proche de la France, on part du principe que vous rentrerez en France pour les périodes de vacances en Décembre et Mars. Attention cependant, l’année universitaire ne s’étale que sur 28 semaines de cours effectifs !

Frais de scolarité1200  euros à 7000 euros
Logement550 euros / mois = 5000 euros /an
Frais alimentaire36 x 75 euros = 2700 euros
Autres frais (santé, soin…)200 euros
Assurance santé (Découvrez l’offre Chapka)Environ 250 euros
Livres scolairesEnviron 200 euros
Transport (avion/train/bus)Environ 500 euros
Transport sur place50 euros
Loisirs / Sorties36 x 45 euros = 1620 euros
Voyage sur place (optionnel)1000 euros
Total :Environ 14 500 euros

4. Financer ses études en Suisse

4.1. Financer ses études en Suisse avec une bourse d’étude

Une bourse d’étude est une attribution d’argent à un étudiant en vue de lui permettre de poursuivre ses études et d’obtenir une meilleure éducation. Les bourses d’étude sont généralement accordées sous conditions de ressources ou de mérite.

Dans notre site, vous trouverez plusieurs bourses d’études en Suisse destinées aux étudiants étrangers qui sont régulièrement misent à jour. Vous trouverez dans notre site :

4.2. Financer ses études en Suisse avec un job étudiant

Durant ses études en Suisse, les étudiantes et étudiants étrangers ont le droit de travailler jusqu’à une limite maximale de 15 heures hebdomadaires et jusqu’à 100% pendant les vacances semestrielles.

Dans de tels cas, l’employeur doit soumettre une demande de prise d’emploi correspondante afin qu’un examen des conditions de marché du travail puisse être effectué. Après quoi, l’Office des migrations peut émettre un permis de travail.

La recherche d’emploi s’effectue soit par le biais d’annonces dans le journal ou de sites Internet d’embauche, soit par l’intermédiaire de l’association des étudiants de l’université ou par l’université elle-même.

L’horaire hebdomadaire compte environ :

  • 32 heures de cours, exercices et travaux pratiques par semaine
  • 15-20 heures de travail personnel régulier (sans compter les préparations d’examens)

Avec une charge hebdomadaire de 50-60 heures par semaine, il est difficile de concilier travail et études.

5. Le coût de la vie en Suisse

Avant votre arrivée en Suisse, il faut impérativement avoir une idée sur le coût de la vie en Suisse et le budget alloué à chaque chose.

Il est important de garder à l’esprit que les prix du logement en Suisse sont susceptibles de varier fortement d’une ville ou d’une région à l’autre. Les loyers à Berne par exemple sont 40% moins chers en moyenne qu’à Genève.

De façon générale, les prix des loyers sont plus élevés dans les communes ou les revenus sont les plus importants. En campagne en revanche les prix baissent de 20% en moyenne.

Le loyer étant plus élevé, la meilleure alternative d’hébergement en Suisse est de louer un appartement/studio en colocation et loin des villes les plus importantes.

En général, l’état des infrastructures de transport en Suisse est irréprochable. Vous n’aurez pas de soucis pour vous déplacer en Suisse. Toutefois, il y a de nombreux points sur lesquels nous devons nous attarder :

Le réseau autoroutier est payant : il est obligatoire de vous procurer une vignette à 40 CHF (valable 14 mois) auprès des stations-services, gendarmeries, douanes, bureaux de postes, etc. Une fois que cela est fait, vous n’avez qu’à l’apposer sur le pare-brise de votre véhicule.

Pour se déplacer en Suisse, chaque canton/ville est doté(e) de ses propres transports en commun. Les grandes villes disposent généralement de bus, trams, trains et métros. Ils sont confortables et font le tour de toutes les zones urbaines.

Si vous avez un budget serré, évitez les taxis : le coût d’une course de 5 km peut facilement dépasser les 28 francs suisses (25,81 €) à Berne et à Bâle.

Concernant les dépenses en habillement et chaussures, le panier moyen est de 131 francs suisses en Suisse, contre 100 francs suisses en France.

6. Le logement pour étudiant en Suisse – Étudier en Suisse

Vu que le coût des logement est assez élevé, il est préférable de chercher au début les logements universitaires en Suisse.

La Suisse est un pays où le coût de la vie est particulièrement élevé, et le logement ne déroge pas à la règle.

Chaque université en Suisse dispose de logement universitaire qu’elle met à la disposition de ces étudiants, et dont une partie est réservé aux étudiants internationaux.

Mais attention, le nombre de places disponibles est limité, il vaut mieux donc entamer les démarches dès votre admission à l’université pour garantir votre place.

Les prix tournent en moyenne aux alentours de 550 à 900 CHF par mois, soit entre 400 et 700 euros.

Les logements privés en Suisse sont particulièrement chers, il est donc conseillé de les partager avec d’autres étudiants.

L’avantage de cette solution est qu’il est possible de choisir son appartement plus facilement, ainsi que son emplacement et dans une moindre mesure ses colocataires.

Avant de chercher à se loger en Suisse, il faut comprendre qu’il existe comme dans presque tous les pays une relation directe entre le montant du loyer de l’appartement ou de la maison et son emplacement.

Un appartement en plein centre de Genève ou de Lausanne vous coûtera en général beaucoup plus cher qu’un appartement en zone rurale.

7. Visa pour étudier en Suisse

Pour la demande de visa d’étude en Suisse en tant qu’étudiant, vous n’aurez pas besoin seulement de visa.

Il faudra vous faire enregistrer auprès du service de la police des étrangers pour avoir un permis de séjour.

Pour ce faire, vous devrez vous munir de votre carte d’identité ou passeport, de documents faisant état de vos ressources financières, d’une attestation de prise en charge en Suisse par une caisse d’assurance maladie et d’une attestation d’inscription dans une université ou école suisse.

Sans oublier les photos d’identité… le permis de séjour obtenu, vous serez autorisé à travailler 15h par semaine en période scolaire.

Il vous faut, avant votre départ pour la Suisse, remplir un certain nombre de formalités importantes, qui doivent être entreprises dès la réception de l’attestation d’admission à l’immatriculation de l’Université.

Pour ce faire, adressez-vous à la représentation diplomatique de Suisse la plus proche de votre domicile, avec votre passeport valable, votre attestation d’admission à l’immatriculation, ainsi que tous les documents permettant de démontrer que vous aurez les moyens financiers de poursuivre vos études en Suisse.

Faites votre demande de visa le plus tôt possible, certaines ambassades sont d’accord d’ouvrir la demande avec le document de pré-admission.

Si vous attendez un document, demandez quand il arrivera et prenez déjà un rendez-vous à l’ambassade, quitte à le déplacer si le document n’est toujours par arrivé.

En effet, les délais pour les rendez-vous sont longs et plus vous approchez de la rentrée académique, plus ils s’allongent.

Source : Site web Etudier-en-Suisse.net.

vous pourriez aussi aimer

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

felis venenatis, consectetur in leo. mi, velit, libero