Les 10 étapes à suivre pour aller étudier en Italie pour les étudiants étrangers en 2022

Nous allons vous présenter dans cet article, les 10 étapes à suivre pour partir étudier en Italie pour les étudiants étrangers européens, canadiens, africains et internationaux.

Les étudiants étrangers qui veulent étudier en Italie ont la garantie d’avoir une formation de qualité et un diplôme reconnu au niveau international.

En effet, l’Italie offre les meilleures formations universitaires au monde.

D’ailleurs, beaucoup d’universités italiennes privées et publiques sont dans le classement des meilleures universités au monde.

Ainsi, vous pouvez partir faire des études en Italie en gestion, management, en ingénierie (informatique, génie civil, mécanique), en médecine, en dentaire, en infirmerie, en pharmacie dans une université publique ou privée.

Dans ce qui suit, nous verrons ensemble seulement les étapes et les formalités à suivre par les étudiants étrangers pour partir étudier en Italie selon le processus ordinaire.

En fait, on va vous donner les 10 étapes à suivre par tous les étudiants européens et internationaux pour aller faire vos études supérieures en Italie.

Par ailleurs, vous devez savoir que les étapes sont presque les mêmes pour faire des études dans les universités publiques ou privées en Italie.

C’est parti.

Les 10 étapes à suivre pour aller étudier en Italie pour les étudiants étrangers en 2022

Pour partir faire vos études en Italie, vous devez avoir une idée sur les procédures à suivre et les points à respecter.

Pourquoi ?

Pour augmenter vos chances pour obtenir une admission et faire des études supérieures dans les meilleures universités en Italie.

Ainsi, nous avons essayé de regrouper 10 étapes que nous jugeons essentiels à suivre par les étudiants étrangers pour faire des études après le BAC ou après une licence ou un master en Italie (publique ou privée).

Voici le processus d’études en Italie pour les étrangers en 10 étapes :

  1. Choisissez le type d’université italienne que vous souhaitez.
  2. Choisissez la faculté italienne où vous désirez étudier.
  3. Contactez l’université ou la faculté italienne.
  4. Vérifiez les conditions d’admission de l’université italienne.
  5. Préparez votre dossier d’inscription à l’université italienne.
  6. Faites une demande d’inscription ou d’admission à l’université italienne.
  7. Respectez les dates et les délais des inscriptions de l’université italienne.
  8. Passez des tests ou des concours d’entrée à l’université italienne si nécessaire.
  9. Payez les frais des études universitaires des universités italiennes.
  10. Déposez votre demande de visa d’étude en Italie.

Ainsi, découvrez plus de détails sur ces points.

1. Choisissez le type d’université italienne que vous souhaitez

Avant de partir étudier en Italie, la 1ʳᵉ chose que vous devez connaître c’est qu’il existe 2 types d’universités italiennes, à savoir :

Chaque type de ces universités a ses propres spécificités que vous devez savoir.

Elles comprennent des centaines de facultés ayant des débouchés dans tous les domaines.

En plus, les frais des études dans les universités publiques en Italie sont inférieures aux universités privées.

Quant aux universités privées en Italie, les conditions et les délais des admissions sont beaucoup plus souples.

2. Choisissez la faculté italienne où vous souhaitez étudier

Choisir la spécialité et la faculté est considérée comme étant la 2ᵉ étape à suivre.

Selon la spécialité d’étude que vous cherchez, vous trouverez des dizaines d’universités publiques et privées dans toute l’Italie qui répondent à vos critères de recherche.

Ainsi, les étudiants étrangers peuvent faire des études dans toutes les spécialités (économie, gestion, management, en ingénierie (informatique, génie civil, mécanique), en médecine, en dentaire, en infirmerie, en pharmacie dans les facultés des universités publiques ou privées en Italie.

3. Contactez l’université ou la faculté italienne

Après avoir choisi l’université et/ou la faculté italienne, vous devez entrer en contact avec les organismes de votre choix.

En effet, vous devez les contacter pour avoir une idée sur la disponibilité de la spécialité que vous avez choisie et les cours disponibles.

Tous les moyens sont disponibles pour communiquer avec les universités en Italie.

En effet, vous pouvez contacter les universités en Italie via leurs sites internet, plateformes, réseaux sociaux, par téléphone ou par email.

Vous devez collecter des informations sur les :

4. Vérifiez les conditions d’admission de l’université italienne

Pour pouvoir aller étudier en Italie, les étudiants étrangers ne doivent pas non seulement avoir un compte en banque bien alimenté, mais encore de bonnes références scolaires, des lettres de recommandation et d’autres compétences.

En effet, les étudiants étrangers doivent satisfaire plusieurs conditions pour pouvoir partir étudier en Italie.

Ainsi, en fonction de l’université italienne, chaque étudiant doit avoir :

  • Respectez le calendrier des admissions.
  • Les diplômes. (*)
  • Les notes demandées.
  • Une attestation de niveau de langue anglaise (IELTS, TOEFL, Dulolingo …).
  • Réussir des tests SAT ou ACT ou Gmac ou Gre.
  • Présenter des lettres de recommandations fiables. (option)
  • Aboutir des tests de niveau.
  • Réussir des tests de compétence.
  • Réussir les tests d’entrée aux universités publiques italienne.
  • Faire et réussir les réunions individuelles avec les universités italiennes.
  • Le paiement des frais d’inscription de l’université italienne. (**)

(*) Un Bac pour faire des études en Licence.

(*) Une licence ou une maitrise ou un autre master pour faire des études en master.

(**) Un petit montant qui varie entre 15 et 100 Euros non remboursables.

5. Préparez votre dossier d’inscription à l’université italienne

En effet, selon l’université, la faculté et la spécialité d’étude, les documents de dossier d’inscription universitaire peuvent différer d’une université italienne à une autre.

Voici les principaux documents d’un dossier d’inscription à une université en Italie que vous devez préparer :

  1. Une copie de vos diplômes et des relevées des notes.
  2. Votre score au test de langue si vous étudiez en anglais ou (TOEFL, IELTS, Test Daf, Test Duolingo).
  3. Votre score au test SAT ou ACT ou Gmac, ou GRE.
  4. Des lettres de recommandations. (option)
  5. Copie de votre passeport.
  6. Photo d’identité.
  7. Un CV bien détaillé.
  8. Une lettre de motivation.

6. Faites une demande d’inscription à l’université italienne

Après avoir choisi votre université en Italie et votre spécialité et programme d’étude, il est temps maintenant de faire votre demande d’admission dans une ou plusieurs universités publiques ou universités privées.

En Italie, le seul moyen pour envoyer votre demande d’admission ou de pré-inscription à une université est le site ou l’application web de l’université publique ou privée italienne.

Cependant, l’université italienne peut, vous demandez de faire votre demande d’admission via d’autres plateformes .

Vous pouvez voir en détail les formalités de demande et d’obtention :

On vous conseille de postuler dans plusieurs universités en Italie afin d’augmenter vos chances.

7. Respectez les dates des inscriptions des universités italiennes

Respectez le calendrier des admissions et le calendrier des inscriptions des universités en Italie est une condition primordiale pour aller faire des études universitaires en Italie.

Premièrement, vous devez savoir que chaque université en Italie a son propre calendrier d’admission et d’inscription surtout pour faire des études en master et en doctorat.

Deuxièmement, vous devez savoir qu’il y a qu’une seule rentrée universitaire en Italie à la fin du mois d’aout ou au début du mois de septembre.

Cependant, quelques universités italiennes ont d’autres dates de rentrées universitaires comme en janvier ou en février.

Donc, vous devez toujours vérifier directement auprès de votre université italienne pour avoir les dates et le calendrier exactes.

Troisièmement, les formalités des inscriptions et des admissions aux universités italiennes commence avant 1 an dans un processus ordinaire.

Cependant, plusieurs universités en Italie ont opté pour un processus en continu par session.

Plusieurs sessions de 45 jours (Demande, admission puis inscription)

On vous propose de voir plus de détail dans l’article processus d’admission aux universités en Italie.

8. Passez des tests de sélection des universités italiennes

Le fait d’envoyer une demande d’inscription ne suffit pas.

En effet, en fonction de l’université (publique ou privée), la faculté, du diplôme (licence, master ou doctorat) et de la spécialité d’étude choisie , vous pouvez :

  • Avoir de bonnes notes dans des tests de sélection des universités italiennes.
  • Avoir un bon score dans les tests internationaux comme tests SAT ou ACT ou Gmac ou Gre.
  • Passer des tests de compétence.
  • Réussir des tests de niveau.
  • Passer et réussir des tests spécifiques dans certaines spécialités.

D’autre part, les étudiants étrangers doivent réussir les tests et des réunions de sélection des universités italienne pour obtenir une admission.

Les tests des universités italiennes peuvent être faits parfois avant de faire une demande d’inscription.

9. Payez les frais des études universitaires de l’université italienne

Pour valider leurs admissions ou inscriptions dans une université en Italie, les étudiants doivent payer les couts de scolarité de l’université italienne avant de commencer les cours.

En général, dans les universités publiques, les couts des études universitaires en Italie pour les étudiants étrangers varient entre 2626 et 3726 Euros par an, et ce, relativement à la spécialité d’étude principalement.

Par ailleurs, vous pouvez avoir une idée sur tous les prix des universités publiques en Italie.

En général, dans les universités privées, les couts des études universitaires en Italie pour les étudiants étrangers varient entre 1350 et 13500 Euros par an, et ce, relativement à la spécialité d’étude essentiellement.

Par ailleurs, vous pouvez avoir une idée sur tous les prix des universités privées en Italie.

Cependant, vous pouvez étudier en Italie sans payer les frais de scolarité avec des bourses d’études disponibles en Italie.

10. Déposez votre demande de Visa d’étude en Italie.

Faire la demande et obtenir un visa d’étude en Italie est la dernière étape à faire par les étudiants étrangers avant de partir étudier en Italie.

Parfois, vous devez entamer les formalités de visa à partir de l’étape 8.

Toutefois, vous devez entamer cette étape pendant le processus d’admission après l’obtention d’une lettre d’acceptation.

Pour cela, vous devez contacter l’Ambassade de l’Italie de votre pays pour avoir plus d’informations et les documents requis.

Enfin, après l’obtention de votre permis d’étude ou du visa d’étude en Italie, vous devez finaliser les procédures d’inscription à l’université italienne que vous avez choisie.

Conclusion

Ainsi, pour conclure notre article sur les études supérieures en Italie, nous avons présenté pour vous 10 étapes à suivre pour aller étudier en Italie pour les étudiants étrangers.

En effet, nous avons essayé d’éclaircir les points les plus importants à connaître avant de partir faire des études universitaires en Italie.

Tous les points mentionnés dans cet article sont très essentiels à connaître.

N’hésitez pas à poser les questions qui vous passent dans l’esprit aux universités italiennes de votre choix.

Outre l’Italie, vous pouvez envisager d’étudier à l’étranger dans d’autres pays.

Bonne chance pour la suite de vos études.

Cette publication est également disponible en : English

vous pourriez aussi aimer